Publié le : 10 mars 20204 mins de lecture

En France, il existe des soutiens de mère à mère afin d’aider les autres en leur transmettant le savoir-faire et l’art de l’allaitement. En effet, une femme allaitante a besoin d’utiliser des produits spécifiques, que ce soit pour des produits cosmétiques, des produits alimentaires ou encore des produits présents dans les médicaments. Cet article explique comment choisir un produit pour femme allaitante.

Allaitement et produits cosmétiques

Durant l’allaitement, l’utilisation de produit pour femme allaitante comme les produits cosmétiques n’est pas prohibée. Il est par exemple tout à fait possible d’utiliser des crèmes à appliquer sur la peau souvent sans risque puisqu’elles ne pénètrent pas la peau à proprement parler. Néanmoins, il faut éviter d’en mettre sur les seins et surtout pas sur les mamelons. Les vernis à ongles sont aussi compatibles avec l’allaitement. Il faut juste les appliquer en un milieu bien aéré et laisser complètement sécher avant de reprendre ou allaiter le bébé. Pour ce qui est de l’épilation, là non plus, il n’y a aucun risque. Mais en ce qui concerne les tatouages ou les piercings sur les seins, même s’ils n’affectent pas directement l’allaitement, il faut éviter de les faire durant cette période sensible. Il existe toutefois quelques produits qui présentent plus ou moins de risques comme les teintures et les colorations qui sont moyennement sûres, mais avec des risques plus ou moins légers. Certains composants des colorations capillaires peuvent en effet atteindre le lait maternel. Quant au lissage, celui de type brésilien présente un risque plus élevé. Ce dernier contient du formaldéhyde, un produit qui a une propriété mutagène et est potentiellement cancérigène.

Allaitement et produits alimentaires

Le produit pour femme allaitante en termes d’alimentation doit être parfait. Pour ce faire, elles doivent choisir des aliments équilibrés et sains. Pendant l’allaitement, il est possible que vous ayez besoin des suppléments alimentaires comme des minéraux ou vitamines. Une femme allaitante doit limiter la consommation de café, chocolat chaud, thé et boissons gazeuses. La consommation d’alcool occasionnellement ou en petites quantités de manière régulière n’est pas dommageable pour un bébé allaité. Toutefois, l’abus d’alcool peut nuire à la santé du bébé et à celle de la mère. Les boissons énergétiques sont à éviter parce qu’elles renferment des substances pouvant être dangereuses pour un bébé.

Allaitement et médicaments

Une femme qui allaite doit toujours consulter son médecin avant de prendre des médicaments. Il est plus conseillé de prendre des médicaments par voie locale. Ces types de médicaments ont beaucoup moins de chance d’atteindre le lait maternel. Il faut également délimiter au maximum l’automédication. La mère doit proscrire les médicaments qui ne sont pas indispensables. Il faut aussi éviter les associations médicamenteuses. Il est parfois possible qu’un médicament jugé compatible à l’allaitement provoque des effets indésirables sur le bébé. La mère doit alors rester très vigilante et bien surveiller l’enfant.